Cinéma Hors normes

Cinéma Hors normes

02/08/2020 0 Par Cinémathérapie

Hors de sa zone de confort…


canada
Présentation de Michel


Alors je me présente en quelques mots, donc : Michel originaire de Metz, en France.

J’ai fait des études de sciences humainesHistoire, relations internationales – et plus généralement, je suis très penché sur toutes les sciences humaines en général…
La psychologie, la sociologie, tout ce qui peut nous aider à mieux nous connaître et à mieux comprendre les Hommes et les sociétés !

À la fin, je suis devenu médiateur aussi et j’ai travaillé pendant 15 ans dans le domaine de l’éducation

Aujourd’hui, j’ai immigré au Canada où je vis à Montréal… Et là, je fais des études de dessinateur de bâtiment (c’est l’équivalent de l’assistant de l’architecte), pour dessiner des plans sur ordinateur…

Et, puis je compte bien continuer la médiation dans mon nouveau pays !


Hors du conscient …

vue sur Montréal
Vue sur Montréal

L’évidence thérapeutique du cinéma !


La cinéthérapie en fait, j’en avais jamais entendu parler en tant que telle.
La première personne par laquelle j’ai entendu le concept, et bien c’est toi Julie, tout simplement ! (Rires)

Je t’avoue qu’en fait, l’idée d’utiliser le cinéma comme thérapie, peut paraître logique finalement !

Et je pense même que ça se fait mais de façon non-consciente ; au final quand on regarde des films, déjà on est attiré par certains films ou par certains d’autres, et je pense que ce n’est pas pour rien !

Et puis, on cherche des films qui vont nous aider à y voir plus clair peut-être, – donc peut-être pas à juste « éprouver des émotions » -, mais on sait que certains films vont nous aider à mieux percevoir certaines choses, ou nous aider à mieux nous comprendre

Je pense que ces choses-là se font inconsciemment.

Même si ce n’est pas toujours le but en allant voir un film, il y a forcément des films qui ont un effet de développement personnel sur nous Ou un effet thérapeutique…
C’est tout simplement que c’est assez inconscient.

Pour le livre par exemple, c’est beaucoup plus conscient : « Ah ! tel livre m’a marqué, m’a fait avancer réfléchir ! ».

Peut-être parce qu’on associe le livre avec quelque chose d’intellectuel, beaucoup plus facilement en tout cas…

Alors que le film est peut-être moins associé à ça pour l’instant.
Il est peut-être plus encore associé à la sphère de divertissement, je ne sais pas…

En tout cas, ça me paraît évident que le film peut avoir une dimension thérapeutique !


Sortir ou non au ciné ?!


Films triés sur le volet …


Alors moi mon rapport au cinéma : je dirais que, j’aime beaucoup aller au cinéma, voir des films ou en regarder chez moi

Après j’avoue qu’il se fait de manière très modeste puisque je n’ai pas de télé chez moi.
Même les rares fois où il m’est arrivé d’en avoir, je ne la regarde pas beaucoup…

Le cinéma pareil, j’y vais régulièrement mais, je pense qu’on peut dire que régulièrement pour moi c’est une fois tous les 3 mois !

Donc en fait, il y a énormément de films que je n’ai pas vu (rires) : ma culture cinématographique n’est pas très importante
Cela dit, j’ai vu quand même beaucoup de choses, puisque j’ai 40 ans aujourd’hui.

Mais c’est vrai que – et ce n’est pas du tout que je n’aime pas ou que ça ne me plairait pas davantage – c’est simplement que c’est assez rare lorsque j’y vais.

Et du coup, c’est vrai que quand je vais voir un film, je prête attention à être assez sûr que ce film soit un film qui va me plaire ! Ou en tout cas que je vais apprécier…
Puisqu’allant au cinéma une fois tous les 3 mois, je n’ai pas envie de me planter !

Donc je choisis qualitativement !

Et à côté, je ne regarde pratiquement pas de série… Je ne fais pas de la consommation cinématographique importante…


Sortir du lot (et de l’eau!)…

Premiers films marquants : Waterworld et StarWars


Mes premiers films ? Ce serait difficile à me rappeler
Etant enfant, je me rappelle de beaucoup de Disney, j’aimais beaucoup…

Mais, je dirais que pour le cinéma : je suis marqué plutôt par les premières fois où j’y suis allé, seul, ou en tout cas avec des amis
C’était vers mes 15 /16 ans, et à cette époque-là étaient sortis certains gros films…

Par exemple, un qui m’avait beaucoup marqué : c’était “Waterworld” avec Kevin Costner.
C’était un monde post-apocalyptique, où la surface entière du globe avait été recouverte par les eaux, à cause du réchauffement climatique

Et c’était un film assez impressionnant, visuellement très beau !
À l’époque, il avait été le film le plus cher de l’histoire du cinéma quand il était sorti !

Le personnage de Kevin Costner notamment, était assez marquant : déjà un peu hybride, il avait évolué mi-homme un peu mi-poisson.. Il arrivait à respirer sous l’eau par exemple, donc il était déjà un peu mutant !
Un peu comme dans les X-Men !

C’était un film très fort.

J’aimais aussi les films comme les “Star wars, qui m’avaient beaucoup marqué… C’est vrai, que je les avais énormément apprécié !

star wars bataille


Mais voilà, là comme ça, mes premiers films, ce ne serait pas forcément très clair…


Sacré anneau vicieux !

Films préférés : “Le Seigneur des anneaux“, “Matrix” et “Will Hunting


Citer des films préférés c’est difficile parce que il y en a beaucoup !
Et puis dans des registres différents...

En tout cas, je dirais que les films qui m’ont le plus touché, s’ils m’ont touché ce n’est pas pour rien !

Alors certes, il y a les films à grand spectacle… Et puis, il y a aussi des films qui transpirent d’un message, qui vous touchent parce qu’il vous parlent à VOUS !

Je prendrais l’exemple du “Le Seigneur des anneaux, grande fresque, grande épopée, c’est vrai que j’aime bien ce genre de film


Et puis Le Seigneur des anneaux” c’était très fort, parce que je trouvais que c’était une métaphore très puissante de la problématique du pouvoir.

Ce pouvoir, dans le film qui était symbolisé dans cet anneau unique et qui rendait fou tout le monde en fait !


Tout le monde souhaitait avoir cette anneau, et une fois qu’ils l’avaient, il leur donnait un pouvoir immense… Mais en même temps ça les amenait à la folie !

Gollum mon précieux

Notamment le personnage de Gollum, qui était très fort dans ce sens-là…
à la base c’était en fait un Hobbit – en tout cas quelque chose qui ressemble à un être humain – et qui a fini consumé par la recherche de cet anneau, et le fait de le posséder


Et l’on voit même ces cœurs purs que sont les deux Hobbit, donc Frodon et son copain, qui doivent porter l’anneau tout du long…

Et c’est un fardeau ! Ils le disent eux-mêmes, de “porter” ce pouvoir…


Sortir du rapport de forces


Et, dans le monde réel, je pense c’est la même chose…

Alors, je pense que ça m’a marqué parce que, je suis un peu politique sur les bords ! J’ai déjà été conseiller municipal aussi, j’ai un côté engagé.

Donc mon rapport avec le pouvoir est important : c’est quelque chose qui ne me laisse pas indifférent, et dans mon envie d’être médiateur, il y a aussi de ça.
C’est-à-dire trouver le moyen de faire en sorte que les gens puissent s’entendre, et qu’à la fin on trouve quelque chose de “gagnant-gagnant“.

C’est-à-dire ce n’est pas le plus fort qui va imposer son point de vue à l’autre; parce que finalement dans la vie c’est souvent comme ça que ça se passe !
C’est le plus fort qui impose son point de vue à l’autre !

Donc toute cette question du pouvoir ça n’a rien d’anodin.
Le pouvoir n’est pas juste politique, c’est dans un couple, une famille, entre des amis
Il y a toujours des gens un peu dominants, des gens qui ont un peu plus de pouvoir naturel, ou alors du pouvoir social, parce qu’ils occupent telle ou telle place

Et cette gestion du pouvoir, ça me semble quelque chose de très important qui n’est pas du tout réfléchi, et je trouve ça dommageable
Dans notre société, ça pourrait assainir beaucoup les relations entre les gens !

Et le fait que là, dans le film “Le Seigneur des anneaux“, on a vraiment une approche de la question du pouvoir qui est très forte, je trouve, très impressionnante…
Si on veut bien faire abstraction quelques minutes de tous les grands combats etc, qui intéressent peut-être plus certaines personnes d’ailleurs…

Et bien moi c’était surtout cette question du pouvoir qui m’a marqué !


Avaler la pilule de la Connaissance !



De la même manière, je peux prendre un autre film qui m’a marqué tout autant, et qui est aussi une grande fresque !
Je veux parler de “Matrix” qui était aussi extrêmement puissant je trouvais, philosophiquement parlant ! (découvrez un ouvrage de philo traitant de la triologie)

Il y a tellement de choses dans ce film !
Rien que, dès le début, le personnage de Néo, qui sent que le monde autour de lui est un peu étrange, il sonne faux
Il y a quelque chose de pas réel !

Et en fait, il se rend compte que c’est une illusion, notamment parce que quelqu’un vient le chercher et lui permet de passer de l’autre côté de la barrière !

matrix monde réel
Bienvenue dans la vraie vie !

Et une fois qu’on a passé cette illusion, on se rend compte que le monde… wow ! Il n’est pas génial !

Moi ça m’a beaucoup touché

Parce que je pense que dans mes études, ce qui m’a amené à mes études, c’est aussi une prise de conscience…

Non pas que je trouvais le monde merveilleux avant, loin de là !

Mais d’avoir commencé à m’intéresser, à lire, à comprendre tout cet univers des sciences humaines, à comprendre l’Histoire, les rapports entre les gens, la psychologie…

Waouh ! Moi, ça m’a fait l’effet de Neo qui prend cette pilule !

Lui, c’était la pilule rouge je crois, qui le fait aller de l’autre côté de la barrière !

Et ce monde réel n’est pas très sexy !

En fait, une fois qu’on absorbe cette connaissance, on a face à nous quelque chose qui n’est pas extrêmement plaisant.

Je trouve que c’est ce qui nous arrive quand on prend la connaissance, un peu en plein visage, et qu’on continue de l’absorber…



Sortir ou non de la matrice ?!



Mais il y a aussi autre chose dans le film : c’est qu’au bout d’un moment Néo, il finit par, quand même, maîtriser de plus en plus cet univers !

Il y a une scène très forte je trouve : à un moment donné, il est dans un couloir, et puis il y a les trois méchants de l’autre côté, qui sortent leurs pistolets et lui tirent dessus !

Et à ce moment-là, Neo lève la main et … il arrive à arrêter les balles !

Et puis, on le voit qui regarde les trois méchants, et là il ne les voit plus tels qu’ils sont; il les voit avec tous les chiffres verts de la matrice qui défilent !

Et à ce moment-là il a décodé la matrice.

Et comme il l’a décodée, et bien du coup il devient un peu surpuissant – ou en tout cas il arrête les balles, et arrive à détruire ses ennemis !

En fait, il retourne la situation !

Néo : ” effet wow ! “

Et je trouvais que c’était très fort aussi, parce que c’était un peu la même idée : au début, prendre la connaissance du Monde, la connaissance des Hommes, c’est quelque chose d’assez violent...
Quand on le fait de manière sincère, je dirais, ou en tout cas la plus rationnelle possible !

Et au début ça fait un peu peur !
C’est un peu horrible : waouh, le monde c’est ça ! Les Hommes c’est ça !

Mais au fur à mesure, à force d’être là-dedans et de mieux maîtriser les choses, et bien, je trouve qu’on finit par trouver des clés et des solutions
Et des façons de faire et d’être, qui permettent en fait de commencer à changer les choses : soi, mais aussi notre environnement !

Et ça nécessite peut-être – en tout cas c’est mon point de vue – un peu cette “traversée du désert” ;
Où il y a d’abord la prise de conscience des choses telles qu’elles sont, et puis ensuite la possibilité d’arriver à les intégrer, pour ensuite les dépasser.

Et ça, je trouvais ça très fort dans “Matrix” !

Il y avait beaucoup de moments très forts… A un moment donné, un des méchants ( je ne sais plus dans lequel des 3 épisodes ) qui a trahi et abandonné l’équipe de Néo, se retrouve dans la matrice et mange avec un des ennemis, ceux qui ont les lunettes de soleil…

Il est donc en train de manger un steak rouge …
Et puis, il dit à l’autre : “Vous voyez ce steak là ? Je sais qu’il est faux ! Mais qu’est-ce qu’il est bon ! Les ignorants sont bénis !” (rires)

” Les ignorants sont bénis ! “


Mais c’est son deal avec la matrice et le méchant qui est devant lui.
Lui, son deal, c’est de dire : “Moi, je veux réapparaître dans la matrice, mais tout oublier ! Et puis je veux être riche, etc“.

Donc très clairement, il choisit le monde “faux” !
Mais parce que le monde réel : il est trop dur !
Lui, apparemment, il n’arrive pas à décoder la matrice et il préfère donc vivre dans l’illusion

Je trouvais ça très très fort aussi


Sortir ou non de sa “norme” sociale



Voilà là, c’est deux exemples de films, mais il y en aurait tellement d’autres

Will Hunting” par exemple qui est génial ! Dans un tout autre registre

Cliquez sur l’affiche pour visionner à la Bande annonce


Ce jeune, qui a des capacités énormes, et puis qui, en fait, a peur de sortir de son milieu social ou d’abandonner ses amis… (cliquez ici pour voir une scène culte !)

Ben ça aussi, ça m’a touché !
Parce que j’ai découvert moi ma surdouance il y a quelques années… (découvrez : un livre sur “l’adulte surdoué”)
Et, je pense que c’est aussi pour ça que ça m’a parlé.

Parce que comme je viens d’un milieu modeste, et bien c’est vrai qu’il y a toujours un espèce de complexe à aller loin – réussir je dirais même simplement – sans se dire ” Je suis en train de tromper les miens, en tout cas, de les trahir d’une certaine manière“…

C’est très compliqué à gérer ça aussi, comme problématique personnelle
Et pour ça, ce film était génial !

scène will hunting matt damon
Will : une équation pour lui-même
Le psy de Will, qui va l’aider à se “décoder”…

En tout cas, juste pour terminer, je pense qu’à chaque fois, chaque film nous parle parce qu’il résonne en nous, sur une problématique ou quelque chose qui nous touche, qui nous passionne

Et des fois, ça nous permet de la mettre plus facilement en lumière, et en tout cas de la conscientiser davantage, et pouvoir mieux agir dessus


Etre ou ne pas être “humain”…

Identités multiples et complexes : tou-te-s mutant-e-s !


Marvel tous les personnages
Les Marvel : tou-te-s hors normes !

En ce moment, j’aime regarder les « X-Men », j’aime assez les « Marvel » en fait…

Et je trouve que les « X-Men » c’est pas mal, parce que j’aime bien l’idée de « mutants »

Eux, ils sont « dans l’évolution », et ils font peur aux êtres-humains qui sont encore « normaux », parce qu’ils sont différents…
Ils ne les connaissent pas et on a peur souvent de ce qu’on ne comprend pas !

Et je trouve que ces mutants sont intéressants parce que, pour moi, ça résonne …
A l’époque, j’avais lu un livre que j’avais beaucoup aimé de Amin Maalouf qui s’appelle Les identités meurtrières.

Et comme moi je travaille en tant que médiateur aussi sur l’interculturel, j’ai toujours envie de faire en sorte que les gens, au-delà de leurs différences, puissent percevoir ce qui les unit
Parce qu’en fait au fond, on est quand même tous des êtres humains !

Et de pouvoir réussir à réunir les gens ; en tout cas qu’ils puissent réussir à travailler et vivre ensemble
Et dans les « X-Men », il y a un peu de ça.

X Men affiche
X Men : venez comme vous êtes !

Nous sommes tout-e-s des X-wo-men !



Aujourd’hui, il y a un retour assez important des nationalismes, on le voit un peu partout…
Et en même temps ce n’est pas étonnant parce qu’il y a tellement aujourd’hui d’identités complexes
On a l’impression de ne plus y voir assez clair en fait, et, je pense que ça désarçonne beaucoup de gens

Notamment ceux qui n’ont pas accès à cette complexité, qui n’ont pas du tout cette ouverture au quotidien je dirais…
Donc qui vivent un peu cette mondialisation avec une certaine appréhension, ou en tout cas qui ont peur de ses effets néfastes.
Et il y en a très clairement.

Mais, moi je suis très largement pour les identités internationales et complexes, parce que, pour moi, toute identité est complexe en fait !

L’idée d’une « identité française », ou autre, me paraît un peu saugrenue !
Parce qu’en France, certes on parle français, certes il y a quand même une culture commune, mais on reste quand même différents…
D’ailleurs, même au sein d’une même famille
, un frère, une sœur, etc…

Donc, il y a des choses qui nous relient mais il y a aussi beaucoup de choses qui nous différencient.
Et je crois qu’aujourd’hui plus que jamais, on a des identités multiples

Moi-même qui vit maintenant au Canada, un jour j’aurai ma nationalité canadienne et donc on va dire quoi :
– Je suis un français ? Un Canadien ? Plutôt l’un que plutôt l’autre ? Ben non !
Est-ce que je suis les deux ? Non plus ! Je suis autre chose !

Essayer de nous mettre dans des cases, c’est vraiment difficile


Vieux Monde versus Monde mutant !



Et pour revenir sur ce film des « X-Men », c’est un peu ça je trouve…

Il y a des gens, aujourd’hui qui dépassent très largement les nationalités, ou d’autres choses à un niveau identitaire…

On a accès plus que jamais, grâce à internet et à toutes autres choses, à une foule de connaissances du monde entier !
C’est assez impressionnant en fait, on est plus que jamais complexes !

Donc on ressemble un peu à des « mutants » !
Et ça, ça fait peur au « système », aux anciens systèmes politiques et aux anciennes façons de penser.

Parce que ça nous emmène quelque part, vers quelque chose, qu’on ne connait pas trop, qu’on ne maîtrise pas trop…

Donc voilà, je trouve que dans ces « X-Men », il y a un peu de cette idée-là Ces gens qui sont un peu une “révolution”, et qui font peur !
J’ai l’impression qu’on vit beaucoup ça aujourd’hui !

En espérant qu’on arrive à trouver une nouvelle forme qui permette de vivre avec cette complexité… !


Des films qui résonnent et raisonnent

Souhaits d’articles “décodeurs” de films


Moi, ce que j’aimerais lire dans les articles du blog, c’est justement, un peu des analysesmême si bien sûr ce n’est pas objectif, parce que chacun voit un film de la manière dont il le souhaite

Mais justement, ça pourrait être intéressant d’avoir une “grille de lecture”, un peu comme moi je viens de le faire avec “Le Seigneur des anneaux” ou avec “Matrix
Et encore je les ai à peine effleurés ! J’aurais pu aller beaucoup plus loin

Est-ce que sur ce blog il ne pourrait pas y avoir des articles qui s’attachent à un film et qui essaient de voir ce qu’il y a derrière ?
Par exemple : “Et bien regardez, il y a tel message dedans…”, “il se passe telle chose, ça fait écho à telle autre…”, etc.

Je sais que même sur “Matrix – si je dis pas de bêtises – il y avait carrément un livre qui était sorti ! ( Cliquez ici pour découvrir “Matrix : machine philosophique” ! )
Des philosophes, ou des professeurs en philosophie, qui avaient montré à quel point ce film faisait écho à tellement de concepts philosophiques et de légendes
C’était assez impressionnant, au point qu’ils avaient pu en sortir un livre ! ( Découvrez un 2ème livre “Jeux philosophiques de la trilogie Matrix” ! )


Des films sur ordonnance !


Une science à développer : prescrire des films !


Voilà je vais m’en arrêter là, rien à rajouter, si ce n’est : “merci” pour cette interview !
J’espère vraiment que ce blog va avoir une belle réussite, parce qu’il le mérite !

C’est une excellente idée de conscientiser davantage les effets thérapeutiques du cinéma, qui sont bels et bien réels, mais qui sont peut-être pas encore assez pensés et réfléchis…

Donc, pouvoir en faire un peu plus une “science” et pouvoir “prescrire” des films… !

Parce que finalement, on le fait tou-te-s un peu de façon inconsciente !
Telle personne, elle rencontre telle situation, et puis on lui dit : « Ben regarde ce film-là ! Tu vas voir, ça va te faire du bien ! Tu vas voir, ça va t’aider justement ! ».
Je pense qu’on le fait un petit peu comme ça, de façon “naturelle”

Et bien, ce serait excellent qu’il y ait des spécialistes demain, qui soient capables de dire : “Ok ! Vous avez telle problématique, vous voulez vous développer dans tel domaine, et bien allez, je vous prescris tel film et tel film !”

Oui, ça aurait beaucoup de sens !

Voilà, encore félicitations pour cette belle initiative !

Bye bye !

POUR PASSER A L’ACTION :


Waterworld : Vivez l’eau “autrement” : essayez les palmes en piscine, faites un baptême de plongée, prenez une douche froide, accouchez dans l’eau… !
BONUS : Faites votre choix et regardez …
– un documentaire : “Océans“, “Planète Océan” “Une vérité qui dérange-la suite de l’action“,
– une série Netflix : “Dans le cerveau de Bill Gates” (son projet sur l’eau potable)
– un film : “l’Odyssée“, “Le grand bain“, “La forme de l’eau“, “Abyss“, “Still the water
– un film d’animation “La tortue rouge“, “L’Or bleu” (court-métrage)

Star Wars : Trouvez et listez 5 choses qui vous donnent de la “force” 🙂
Consultez cette liste et appliquez en cas de besoin d’énergie renouvelée !

Le Seigneur des anneaux : Réfléchissez sur la notion de “pouvoir” :
– Avez-vous le contrôle sur vous-mêmes ? Arrivez-vous à maitriser vos émotions ?
– Vous sentez-vous dans des rapports de force avec autrui ? D’où cela pourrait-il provenir ?
– Auriez-vous l’envie de changer ? Comment pourriez-vous initier cette évolution ?

Matrix : Rappelez-vous d’une prise de conscience, voire d’une “révélation” que vous avez eue, récemment ou il y a longtemps.
Et faites le bilan du “chemin parcouru”, de vos “sorties de la matrice” !
Regardez d’où vous partez, et où vous en êtes à présent, sur telle ou telle problématique qui est la vôtre…
Puissiez-vous être encouragé-e !

Will Hunting : Méditez sur 3 de vos forces, puis demandez à un proche de vous citer une chose en vous qui l’inspire…
Accueillez simplement ce compliment !
Et réalisez que vous pouvez encourager d’autres, même sans le savoir

X-Men : Assumez votre originalité, faites-en une force !
Osez avancer dans vos relations “à visage découvert” : autant être aimé-e pour qui vous êtes non ?!

Oscar Wilde disait : “Soyez vous-mêmes, les autres sont déjà pris ! ” => à méditer 😉

Si vous avez aimé cet article, sentez-vous libre de le partager ! :)
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •