Bilan THE Défi Interviews

Bilan THE Défi Interviews

03/03/2021 4 Par Cinémathérapie

interview cinetherapie


Il est temps de dresser le bilan !

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans ce blog sur la cinémathérapie, j’ai choisi, comme défi d’ouverture, de réaliser 12 interviews en 12 semaines !

Le chiffre 12 faisait référence aux “12 règles de vie” du psychologue Jordan Peterson

Étant donné que je me lance actuellement un nouveau défi (concours 31 publications d’affilée), je me dis qu’il est temps de faire avec vous le bilan de ce marathon d’interviews !

Alors comment cela s’est-il déroulé à l’époque…

interview cinematherapie


Il était une fois…


Nous étions en juin et j’espérais pouvoir trouver, au fil de ces 3 mois, assez de participant-e-s.
Notamment, étant donné la période estivale propice aux départs en vacances…

Des vacances, cette année-là, j’en ai d’ailleurs eu un peu moins : la logistique ce ne fût pas une mince affaire tout de même !

Ne devient pas bloggueur-se qui veut en un trimestre ! 😉

Moi qui vous avais dit que ça serait l’occasion de tester les 1000 et 1 astuces récoltées au fil de mon parcours…
Je vous confirme que j’ai du parfois faire appel à des techniques de respiration pour garder mon sang froid !

(cliquez ici pour découvrir Wim Hof surnommé ” l’lhomme de glace ” !)

Découvrez une technique de respiration simple mais efficace, guidée par le célèbre Wim Hof

Et également à affiner mon organisation, afin d’accroître ma productivité : merci à Julien & son site d’ “Organisologie” et à Lucien & son blog “Riche de temps” !

Ainsi qu’aux applis gratuites : Toggltrack, et Todoist sur smartphone (qui a aussi la fonction Pomodoro) !

Côté volontaires cela dit : eh bien figure-vous qu’il m’a été plutôt facile d’en trouver pour ces échanges !

J’ai même pu récolter une 13ème interview, et plusieurs ont pu m’indiquer leur souhait à participer à une “deuxième vague” éventuelle !

Si vous souhaitez rejoindre les prochain-e-s,
n’hésitez pas à me contacter !
Ca sera un plaisir de faire la découverte
de votre biographie cinématographique!


A chacun-e son film !


J’ai également fort apprécié la diversité des films choisis par ces 13 cinéphiles.
Ce fût un vrai régal que de me laisser conter tous ces récits de “premiers films d’enfance“, de films fétiches“, inspirants, de “films chocs” parfois… !

Comme Fanny, cadre de santé en reconversion pour devenir coach de vie qui nous partage avoir été marquée par le célèbre “Elephant Man” de Lynch… (cliquez ici pour découvrir l’interview de Fanny)

Elephant Man” : un noir et blanc, haut en couleurs !


De bien jolies rencontres d’une part et de découvertes aussi avec des films qui m’étaient inconnus d’autre part !

J’ai plutôt bien joué le jeu et ai vu ou revu les films dont on m’a parlé, je me suis même aventurée à visionner “Fast and Furious“, suite à l’interview de Dora, musicienne aux goûts éclectiques !

Bon, je n’ai pas réellement accroché je vous avoue, mais ce fût l’occasion pour de m’essayer à de nouveaux genres

Comme le western que j’avais depuis longtemps délaissé, et que Dora m’a également donné envie de revisiter !
Ce fût chose faîte avec “Les 12 salopards” de Tarantino !

Par ailleurs, cette interview m’a permis de m’essayer à nouveau à un film de Guillermo del Toro
Je dois avouer que je n’avais pas du tout accroché avec son “Labyrinthe de Pan, dont j’ai trouvé l’univers particulièrement glauque !

Cependant, “La forme de l’eau” m’a séduite, l’onirisme y est très esthétique et bien plus inspirant selon moi !


Communions cinématographiques !


Une véritable pépite cela dit sur ce chemin, conseillée par Isabelle, thérapeute et conseillère conjugale :La communion“.

Je ne peux que vivement vous le conseiller !
Une véritable claque cinématographique !

Merci encore à Isabelle pour cette découverte : cliquez ici pour écouter sa chronique du film
(n’hésitez pas à monter le volume car le son est très bas)


J’ai savouré quelques revisionnages de films que je gardais en mémoire parce qu’ils avaient retenu mon attention.

Ce fût le cas avec The Departures dont Isabelle nous parle également, qui est je trouve un film japonais très inspirant.
Et tout à fait à propos si vous voulez explorer la thématique du deuil, tout en délicatesse

D’autres aussi, encore plus anciens, parfois rattachés à mes propres souvenirs d’enfance

Tel le film “La belle verte” évoqué par Eva, formatrice en reconversion pour devenir coach de vie.

Ou encore ce fabuleux documentaireMicrocosmos” dont Léon, professeur des écoles en Guyane parle ici.

Ou bien des chefs d’oeuvre hollywoodiens comme “7 ans au Tibet”, abordé ici par Emilie, sage-femme & instructrice MBSR (méditation de pleine conscience).

Enfin, j’ai pu combler une de mes lacunes en classiques, étant donné que je n’avais jamais vu “Les choses de la vie“…

Laure, psychologue retraitée, l’évoque comme film marquant dans son interview à découvrir en cliquant ici

Marquant en effet… surtout en terme de sécurité routière !!! :/

Dans un autre style, mais grand classique aussi : Sam, restaurateur et mélomane m’a donné l’envie de voir “Les misérables
Cliquez ici pour l’interview de Sam

Je partage sa passion pour la musique et bien que n’appréciant pas spécialement le genre des “comédies musicales”, je me suis laissée tenter !

J’ai aussi beaucoup apprécié de pouvoir échanger avec Sandrine, coach certifiée, à propos du dernier film que j’avais vu au cinéma à l’époque : “Joker”… Une interprétation magistrale !
Cliquez ici pour retrouver l’interview de Sandrine

Et de faire un saut dans le temps grâce à Alexis, jeune architecte dont vous pouvez écouter l’interview ici.
Alexis m’a parlé de “Forrest Gump” (film “nostalgie” visionné maintes fois au primaire), et un film tout fraîchement sorti sur grand écran, de Christopher Nolan, un réalisateur que j’affectionne particulièrement : “Tenet


Comédies : du rire qui donne à réfléchir !


Autres découvertes et bonnes surprises : ce fût côté comédies.
Je dois reconnaître que je n’affectionne pas particulièrement les films comiques

Or, dans son interview, Eva, coach de vie, nous partage plusieurs comédies que j’ai vraiment trouvées intéressantes.

En effet, j’ai eu plaisir à découvrir notamment :
– “Je ne suis pas un homme facile
– “I feel pretty“…

Comédies pas si anodines que ça, avec un message que j’ai trouvé plutôt pertinent et dans l’air du temps.

Je ne suis pas un homme facile” : Eh oui, quand on inverse les rôles… !

I feel pretty : miroir, mon beau miroir… !


Comme quoi, je me dis que vraiment, il ne faut pas hésiter à “oser” en matière de cinéma, et là aussi sortir de temps à autre de sa “zone de confort” !

Toujours est-il qu’autant les personnes rencontrées, que le lectorat et que moi-même, je crois qu’on peut dire que chacun-e y aura trouver de quoi renouveler ou dépoussiérer sa banque personnelle de films cultes et de “Feel Good Movie” !

J’ai fait finalement le choix de ne pas vous partager mes réflexions éventuelles sur les films connus ou inconnus qui m’ont été présentés.
Tout simplement parce que je n’y ai pas trouvé de réel intérêt

Toute analyse filmique est évidemment personnelle, parfois même relevant de l’intime car en lien avec l’intériorité et l’univers fantasmagorique de chacun-e.

Je voulais que seul l’avis des interviewé-e-s puisse être donné. Ces 13 volontaires m’ont fait l’honneur de m’ouvrir leur cinémathèque.
J’ai eu le souhait de laisser leurs réflexions et émotions seules en lumière…

Après à chacun-e de se faire son opinion !


Parfait rime avec “pas fait” !


En fait, le seul vrai problème que j’ai rencontré fût d’ordre technique : clairement la qualité du son est rarement au rdv, j’en suis navrée !

Mais je suis restée fidèle à ma promesse de “non-perfectionnisme” et de non procrastination intelligente” !

Comme dit l’adage, “mieux vaut fait que parfait” !

Côté “productivité“, j’ai clairement appliqué le fameux “20/80″ de Pareto !

De même, les fidèles lecteurs-rices parmi vous ont peut-être remarqué que je n’ai pas toujours été parfaitement ponctuelle (je devais poster chaque dimanche soir).
Mais tout vient à point à qui sait attendre après tout ! 😉

Heureusement, il y a eu des courageux et courageuses pour me délivrer des podcasts enregistrés par leurs soins, suite à notre interview !
Merci encore à eux et elles !

Ce fût une expérience somme toute fort sympathique, qui m’a demandé de dépasser certains freins, technique ou autres…

Il n’est par exemple pas très agréable de découvrir le son de sa voix sur un enregistrement… !
Et on ne se trouve pas toujours très pertinent dans nos interventions en direct ! :/

Mais voilà, c’est chose faîte, et j’ai par la suite pu également interviewer une cinéthérapeute, psychologue et coach de formation.

Cette professionnelle s’est spécialisée sur les dessins animés et intervient auprès de famille pour des ateliers “Cin’éveil” parents/enfants.

(Cliquez ici pour retrouver cet article)


Côté anglais …


Comme annoncé, j’ai par ailleurs tenté de regarder les films en VO non sous-titrée, et cela m’a été possible lorsque je connaissais déjà le film… Mais je me suis vite avouée vaincue !

Je n’avais cependant pas vraiment d’excuse car sur les plateformes VOD et replay que j’utilise (Rakuten TV, Arte, Netflix), l’option sans sous-titres était souvent disponible.

Je dois donc simplement reconnaître que je n’ai pas un niveau d’anglais suffisant ! (D’où aussi mon objectif de l’améliorer…)

Comme annoncé avant-hier, je ferais en sorte de publier un article partageant quelques astuces pour s’améliorer en langue étrangère
Parce qu’on a beau savoir qu’il est indispensable de pratiquer au quotidien, on n’arrive rarement à trouver le temps de le faire !
Et la motivation ne tarde pas à faiblir
Puis, on en arrive carrément à oublier qu’on s’était fixé-e pour objectif de progresser dans telle ou telle langue !

Plusieurs retours très positifs m’ont été faits comme quoi ces interviews leur avait vraiment donné l’envie de voir les différents films évoqués

De façon générale, il est vrai que de telles chroniques rendent le film vivant, l’interviewé-e transmettant plus facilement son enthousiasme, son émotion

Je pense d’ailleurs que l’aspect “écrit” aplatit parfois cet aspect-là, et que si nouvelle interview il y a, j’essayerai vraiment de privilégier l’audio !

Pas d’inquiétude, je compte d’ici là régler mes soucis de micro… 😉

Et vous alors ?

Quel bilan après découverte de ces interviews?
Quelle est votre préférée?

Des “films pépites” de découverts ?

Racontez-moi !

Cet article s’inscrit dans le défi “Objectif Mars

Je compte sur votre soutien durant ce défi 😉
Hâte de lire vos retours !

Et…

demain cher-e-s spect’ACTEURS et spect’ACTRICES !

Si vous avez aimé cet article, sentez-vous libre de le partager ! :)
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •